La seconde vie du néon

Le soufflage des néons consiste à façonner le tube de verre et à le mettre en forme. Il faut de solides connaissances et une grande pratique dans le domaine du verre.

En premiers lieux, il est nécessaire de savoir reconnaître les différentes qualités de matériaux (borosilicate, cristal, tube à la soude), sélectionner les bons diamètres, les bonnes nuances de couleurs. Ensuite, après avoir réalisé le façonnage à la verticale du chalumeau, le souffleur de néons revient sur sa table pour voir si les cotes du graphiste correspondent. Pour finir, il procède au soudage des électrodes, au pompage (pour assurer le vide d’air), puis au remplissage de gaz rare (argon ou néon). Pour les enseignes de réseaux, les souffleurs de néons doivent respecter un cahier des charges très précis selon les critère précédents. En revanche, les autres commandes (artisans, commerces locaux…) autorisent un véritable travail de création artistique.